33 communes, un territoire

Le territoire de l'Eurométropole est celui des 33 communes qui en sont membres, à savoir :

Achenheim, Bischheim, Blaesheim, Breuschwickersheim, Eckbolsheim, Eckwersheim, Entzheim, Eschau, Fegersheim, Geispolsheim, Hangenbieten, Hoenheim, Holtzheim, Illkirch-Graffenstaden, Kolbsheim, Lampertheim, Lingolsheim, Lipsheim, Mittelhausbergen, Mundolsheim, Niederhausbergen, Oberhausbergen, Oberschaeffolsheim, Osthoffen, Ostwald, Plobsheim, Reichstett, Schiltigheim, Souffelweyersheim, Strasbourg, Vendenheim, La Wantzenau, Wolfisheim.


Le Président

Le Président est l'organe exécutif de l'Eurométropole. D'une manière générale, il instruit et exécute les décisions du conseil eurométropolitain.
Il dispose de pouvoirs propres : il représente l'Eurométropole dans tous les actes de la vie civile et il est l'autorité hiérarchique des agents.
Il peut se faire aider en déléguant ses fonctions dans certains domaines de compétences à des Vice-présidents.

Depuis le 1er janvier 2015, date de sa création, le Président de l'Eurométropole de Strasbourg est Robert Herrmann.

Le Maire de la Commune de Geispolsheim, Sébastien ZAEGEL est l'un des Vice-présidents de l'Eurométropole.

Les compétences de l’Eurométropole

L'Eurométropole ambitionne de renforcer son rayonnement international, son développement économique et d'assurer, aux côtés des communes la qualité de l'environnement, du cadre de vie et des services publics de proximité.

Compétences en matière de développement et d'aménagement économique, social et culturel

  • les zones d'activité et l'insertion économique
  • le soutien aux établissements d'enseignement supérieur de la recherche et de l'innovation
  • la promotion du tourisme
  • le parc des expositions, le Palais de la Musique et des Congrès, le Zénith
  • les médiathèques d'intérêt métropolitain et le réseau avec les bibliothèques des communes membres
  • la participation au développement de l'audiovisuel, du cinéma et du multimédia
  • les piscines, la patinoire "Iceberg", le Stade de la Meinau, le hall Rhénus et le Palais des Sports
  • l'organisation des grandes manifestations sportives

Compétences en matière d'aménagement de l'espace métropolitain

  • l'urbanisme, Plan Local d'Urbanisme et réserves foncières
  • les réseaux de télécommunications et l'aménagement numérique
  • la voirie et les parcs de stationnement
  • la mobilité

Compétences en matière de politique locale de l'habitat

  • la politique du logement, le logement social et l'hébergement d'urgence
  • les aires d'accueil des gens du voyage

Compétences en matière de politique de la ville

  • l'animation et coordination des dispositifs contractuels de développement urbain
  • les dispositifs locaux de prévention de la délinquance

Compétences en matière de gestion des services d'intérêt collectif

  • l'assainissement et l'eau
  • le service extérieur des pompes funèbres, le pôle funéraire
  • la fourrière automobile et la fourrière pour animaux

Compétences en matière de protection et de mise en valeur de l'environnement et de politique du cadre de vie

  • la gestion des déchets ménagers
  • la transition énergétique et le plan climat-énergie territorial
  • les concessions de gaz et d'électricité
  • la gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations
  • la lutte contre la pollution de l'air et contre les nuisances sonores
  • le centre d'initiation à l'environnement

 

L'Eurométropole en chiffres

Quelques dates

  • Date de création de la Communauté urbaine de Strasbourg : 31 décembre 1966
  • Mise en service de la Communauté urbaine de Strasbourg : 1er janvier 1968
  • Transformation en Eurométropole de Strasbourg : 1er janvier 2015

Par ailleurs...

60% de la population de l'Eurométropole est concentrée à Strasbourg. L'Eurométropole compte 45% de la population du Bas-Rhin et plus du quart de la population d'Alsace.

 

L'intercommunalité

Les 33 communes de l'Eurométropole conservent chacune leurs actions propres en ce qui concerne la vie quotidienne des habitants et leur identité culturelle spécifique ; s'y ajoutent les bénéfices de l'intercommunalité. L'intercommunalité est une pratique qui recouvre les actions dans des domaines de compétences très précis : la voirie et la signalisation, les transports urbains (dont le tram), l'eau et l'assainissement, le ramassage des ordures ménagères, mais aussi l'urbanisme, les services des logements, le développement économique, le rayonnement international. Tous les habitants de l'Eurométropole de Strasbourg profitent de ces services communs qui fonctionnent sur le principe de la solidarité.